La fidélité.

On en a parlé beaucoup depuis l’apparition de l’homme, on en parle encore régulièrement de nos jours et on en parlera toujours dans le futur de l’importance de la fidélité dans une relation de couple. De quoi parle-t-on surtout en lien avec ce concept de fidélité?

On met beaucoup l’accent dans les discours, sur la fidélité de corps dans une relation amoureuse afin de préserver la relation entre deux personnes qui s’aiment. Comme si la relation physique est ce qui importe le plus dans la durabilité d’une relation.

En ce qui me concerne, une relation amoureuse se doit d’être tête, cœur et corps. Aucune de ces trois composantes n’est à mon avis plus importante l’une de l’autre.

Très souvent, il y a infidélité de tête dans une relation lorsqu’on se sent plus à l’aise de parler avec d’autres personnes de notre travail, de nos conceptions culturelles ou intellectuelles, de nos opinions politiques, de nos croyances, de nos valeurs. On préfère très souvent débattre de ces sujets avec d’autres individus qu’avec notre conjoint. Souvent, on sous-estime les compétences de l’autre en se disant qu’il ou elle ne comprendra pas ou pensez que cela ne l’intéressera pas ou qu'on ne désire pas la déranger.

Très souvent, il y a infidélité de cœur dans une relation lorsqu’on préfère confier à une autre personne, nos émotions, nos senties, nos feeling . On se sent parfois plus à l’aise de parler de nos peines, de nos difficultés, de nos doutes et de nos peurs à une personne autre que notre conjoint.

Il y a beaucoup de couples fidèles physiquement, mais infidèles intellectuellement ou émotivement. Pourquoi la fidélité physique est-elle plus importante dans le développement d’une relation harmonieuse et durable? Serais-ce une question de pouvoir, de possession ou de contrôle sur l'autre? Une question de peur ou d'appréhension de ses désires et de ses pulsion?

 Pourquoi certaines personnes fidèles émotivement ont-elles des relations sexuelles avec d’autres? je pense que toutes les réponses sont bonnes, mais il manque dans le couple la composante tête, soit celle qui permet la communication et l'expression.

 Pourquoi certaines personnes préfèrent-elles plus partager intellectuellement diverses conceptions de la vie avec des amis ou avec des relations de travail, de sports et de loisirs qu’avec leur conjoint?

Plusieurs diront que notre conjoint ne peut satisfaire tous nos besoins. Je le crois aussi. Mais pourquoi mettre autant d’importance sur la fidélité de corps et ne jamais se questionner sur les infidélités de tête et de cœur?

Probablement que certaines relations ont débuté par une complicité de corps ou de tête ou de cœur, de tête et de cœur, de tête et de corps ou de cœur et de corps, mais rarement de tête, de cœur et de corps.

À mon avis une relation de tête, de cœur et de corps à plus de chance de durer que tous les autres types de relations.

Comment  savoir quel type de relation l’on vit ou l’on recherche?

Voici un petit exercice que je vous conseille.

1)      Prendre trois feuilles blanches.

2)      Écrire en entête de chacune des pages les mots : TÊTE, CŒUR ET CORPS.

3)      Sur chacune des feuilles, identifier les critères,  les comportements et les qualificatifs que vous appréciez et recherchez chez une autre personne. Précisez ces points uniquement dans la forme positive. Exemple : CORPS : je n’aime pas les imberbes. Écrire plutôt : j’aime la pilosité masculine. Je n’aime pas les petits seins écrire que je préfère une femme ayant une poitrine dominante. CŒURS : Je n’aime pas les personnes trop colleuses. Écrire que j’aime une personne conservant une certaine distance dans certaines occasions.

4)      Il est nécessaire de bien remplir chacune des trois pages sans prendre plus d’espace sur certaines pages pour écrire.

5)      Si vous êtes en relation dans le présent, cochez les critères que votre conjoint possède. Si vous êtes en recherche et rencontrez une personne qui vous a dé-rangé, cochez ce que cette personne devrait posséder dans vos critères.

6)      Faire un bilan; exemple : votre conjoint possède 60% de vos critères de TÊTE, 75% de vos critères de cœur et 30% de vos critères de corps. Ce qui donne une moyenne de 55%. Ce qui est plus de la moitié de l’ensemble de vos critères. Afin d’être assuré d’une plus grande durabilité, ce n’est pas la moyenne de l’ensemble de vos critères qui importe. Il serait important, dans le cas précédent d’avoir une discussion avec votre conjoint ou avec la personne que vous venez de rencontrer sur vos critères de CORPS. Il y a ou y aurait un grand risque d’infidélité de CORPS dans votre relation actuelle ou future.

 Il y aurait un grand risque d’infidélité de TÊTE si les résultats étaient les suivants : TÊTE 30%, CŒUR 75% ET CORPS 60%. Ce qui importe ce n’est pas la moyenne des trois paramètres. Vous aurez une plus grande chance de durabilité si une personne correspond pour chacune des pages à plus de 50% des critères de chacune des composantes.

La durabilité d’une relation n’est donc pas uniquement en lien avec une fidélité de corps. La fidélité de TÊTE et de CŒUR est aussi importante.

Une question se pose; peut-on augmenter le pourcentage des critères de chacune de vos listes que possède votre conjoint? La réponse est oui. Comment? En étant un modèle de cohérence. Les attitudes, les valeurs et les croyances ne s’enseignent pas par les mots ou les reproches. Les comportements s’attrapent par contagion et non par les sermons. C’est comme pour la grippe ou les MTS. On risque plus d’attraper certaines valeurs ou croyances par le contact direct avec les personnes qui les possèdent. Le modèle est alors déterminant. Soyez un modèle.

La durabilité d’une relation est une affaire de couple, les deux individus doivent être conscients des qualités qu’ils possèdent et de celles à développer en complicité et en respect. Le respect et la conscientisation étant plus importants que l’amour dans une relation durable. Ne pas respecter ses valeurs, ses croyances par amour n’est pas une stratégie en lien avec la durabilité d’une relation.

Charles Conrad

Bien cordialement,

Conrad Huard